L'Éducateur spécialisé

     L’éducateur spécialisé est impliqué dans une relation socio-éducative de proximité inscrite dans une temporalité. Il aide et accompagne des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration et d’insertion.

     

     Pour ce faire, il établit une relation de confiance avec la personne ou le groupe accompagné et élabore son intervention en fonction de son histoire et de ses potentialités psychologiques, physiques, affectives, cognitives, sociales et culturelles.

L’éducateur spécialisé a un degré d’autonomie et de responsabilité dans ses actes professionnels le mettant en capacité de concevoir, conduire, évaluer des projets personnalisés ou adaptés à des populations identifiées. Il est en mesure de participer à une coordination fonctionnelle dans une équipe et de contribuer à la formation professionnelle d’autres intervenants.

     

     L’éducateur spécialisé développe une fonction de veille et d’expertise qui le conduit à être interlocuteur et force de propositions pour l’analyse des besoins et la définition des orientations des politiques sociales ou éducatives des institutions qui l’emploient. Il est en capacité de s’engager dans des dynamiques institutionnelles, inters institutionnels et partenariales.

     L’éducateur spécialisé intervient dans une démarche éthique qui contribue à créer les conditions pour que les enfants, adultes, familles et groupes avec lesquels il travaille soient considérés dans leurs droits, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et soient soutenus dans le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans leur milieu de vie.

 

      L’éducateur spécialisé intervient principalement, mais sans exclusive, dans les secteurs du handicap, de la protection de l’enfance, de la santé et de l’insertion sociale. Il est employé par les collectivités territoriales, la fonction publique et des associations et structures privées[1].

 

      Ce rajoute aujourd’hui à cette définition de nouvelles initiatives comme Alter’Ego qui dans sa fonction d’évaluation des différents projets (individuels et collectifs) s’ajoute sur un point de vu éthique la nécessité d’analyser les évolutions du travail d’accompagnement social.

 

     Au regard des ces évolutions et plus particulièrement d’une réelle pénurie de disponibilités institutionnelles d’accueil des familles, enfants et adolescents, les éducateurs spécialisés et plus généralement les travailleurs sociaux sont amenés à développer leurs champs d’activités vers des statuts indépendants et par conséquent sortir de la formalité et culture institutionnelle. Ce choix ou nécessité ne nous semble pas aller à contre courant. Si nous suivons l’évolution des fonctions de l’éducateur spécialisé vers un travail de coordination en développant et maintenant une réelle dynamique de travail de partenariat et en s’inscrivant dans un réseau efficient, le métier d’éducateur spécialisé tend vers une intervention dé-institutionnalisée. Ce qui ne vient en aucun cas annihilé  la valeur même de l’éducateur spécialisé qu’est le travail de concertation, en liens étroit avec un réseau et des partenaires qui constituent une équipe pluridisciplinaire.

 

 

 

[1] ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 – DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L’INTERVENTION.

© 2014 Alter'Ego N°SIREN 811 610 864

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now